C'est du passé

LE MYSTÈRE DES VOIX BULGARES
« Beauté de la perfection, perfection de la beauté, c’est entre ces deux exclamations qu’il faut chercher le Mystère des Voix Bulgares » disait Marcel Cellier lors de la publication de leur premier disque en 1975. Un peu sous le choc, les mélomanes sont fascinés par les fameuses dissonances qui deviennent consonantes. Cinq ans plus tard, le succès mondial est au rendez-vous. Le chœur de la Radio/TV adopte le nom « MVB » que Marcel Cellier avait donné à ses émissions Radio consacrées en 1972 déjà au phénomène vocal de Bulgarie. Cette musique archaïque donne accès à un trésor qui remonte à l’antiquité mythologique où Orphée, le poète musicien, était le prince du peuple de Thrace. Cette tradition diaphonique transmise de bouche à oreille dans les villages a été mise en valeur par le travail subtil des compositeurs contemporains dans une heureuse synthèse que l’on ne retrouve nulle part ailleurs et qui aboutira à la reconnaissance ultime du Grammy Award en 1989

  

HOMMAGE A MARCEL CELLIER 2015

TOURNÉE MUSICALE EN SUISSE - DU 30 AOÛT AU 6 SEPTEMBRE 2015 

 

ION MIU  &  LES TSIGANES DE ROUMANIE

LE MYSTÈRE DES VOIX BULGARES

Sous le patronage des ambassades de Bulgarie, de Roumanie en Suisse et du Liechtenstein

 

Ecoutez Vincent Zanetti parler de l'hommage et de ses musiques lors de l'émission Magma du 26.08 et lors de son émission L'écoute des mondes du 30.08 

 

CONCERT : TSIGANES DE ROUMANIE & MYSTÈRE DES VOIX BULGARES 

di 30 août                     Kloten  Eglise réformée                 17h00

ma 1 septembre          Schaan SAL (Liechtenstein)          19h30

je 3  septembre           Berne   Yehudi Menuhin Forum     19h30

FILM: BALKAN MELODIE

me 2 septembre         Lausanne Cinémathèque Suisse    18h30

CONCERT : MYSTÈRE DES VOIX BULGARES

sa 5 septembre         Obstalden                                         19h30

di 6 septembre          Lausanne  Eglise St-François         17h00

Billetterie

 

http://www.konzerttournee.ch

 

 

       Né à Zurich en 1925 Marcel Cellier décède en 2013 à l’âge de 88 ans et laisse un impressionnant matériel de documents musicaux recueillis pendant 50 ans dans les pays de l’Est. De par les activités professionnelles qu’il exerce dans ces pays et en mélomane éclairé, il parcourt, avec son épouse Catherine, les villes et les campagnes en suivant les traces de Béla Bartok. Le couple y découvre un riche patrimoine musical qu’il enregistre, photographie et filme. Il révèle ainsi au monde occidental les musiques des Balcans alors enfermées derrière le rideau de fer. Il produit des disques et des CD, réalise des tournées, des émissions de radio (1960- 1990), des conférences et il fait connaitre la musique et les instruments de l’Est comme la flûte de pan et Gheorghe Zamfir, le cymbalum et la voix humaine des chœurs bulgares.

       Le succès est mondial et ses enregistrements inspirent des cinéastes tels que Pasolini et Francis Reusser, Sergio Leone, Tarantino, Peter Weir, etc., dont la musique souligne la dramaturgie de certaines scènes. En 2012, le réalisateur suisse Stefan Schwietert consacre le film Balkan Mélodie à Marcel Cellier et à son extraordinaire destin qui le lie aux musiques de l’Est. A l’occasion des 90 ans de sa naissance, cette tournée suisse illustre les découvertes que cet homme a su partager avec passion.

 

BALKAN MELODIE, SUISSE, STEFAN SCHWIETERT 2012, 92'

me 2 septembre Cinémathèque suisse 18h30

Il y a plus de 50 ans, Marcel et Catherine Cellier se rendent pour la première fois derrière le rideau de fer où, pendant des années, ils collectionnent les meilleures musiques d’Europe de l’Est. Marcel Cellier contribue à asseoir la réputation mondiale de Gheorghe Zamfir, virtuose roumain de la flûte de pan, et celle des légendaires voix du chœur «Le Mystère des Voix Bulgares». 

Date

6 septembre 2015
à 17h00

Location

Starticket